Réglementation en vigueur


Cadre Réglementaire • Entretien obligatoire décrets 2001-1220, 95-353. • La norme européenne de potabilité fixe le seuil minimum de dureté à 15°f et plafonne la teneur en Na+ à 150 mg/l. • L’eau adoucie ne peut être distribuée comme potable dans les lieux publics ou recevant du public, il faut prévoir un circuit d’eau adoucie réservé aux machines et applications à protéger. Nous conseillons l’anti-tartre POLAR pour traiter l’eau potable dans ce cas (voir p. 20). Conseils Installation • Alimenter l’adoucisseur en eau potable filtrée à 100 microns ou plus fin. Si l’eau n’est pas potable une désinfection ACDA et chloration est indispensable. • Pression de travail 2 à 4,5 bar. Au-delà prévoir un réducteur de pression. • Si l’eau contient du fer, chaque PPM de fer est équivalent à 7°F de TH. Dépasser la norme de fer peut endommager votre adoucisseur (0,2 mg/l), au-delà déferriser (p. 36). • Réduire la dureté de plus de 32 °f rend l’eau corrosive et non potable. Il faut traiter l’eau chaude contre la corrosion (p. 30) et “dessaler” l’eau avec un purificateur par osmose inverse pour la boire (nous consulter). Réglage • Nous recommandons une dureté de 8 à 12 °f chez vous, 6 °f pour les machines professionnelles, 15 °f pour un lieu public, décrets 95-353. • Au-dessus de 10 °f, il faut prévoir un traitement anti-corrosion après l’adoucisseur.